Violences sexuelles

La loi n°2011-26 définit en son article 3 la violence sexuelle comme étant tout acte ayant pour effet de dégrader ou d’entrainer un dommage pour le corps et/ou la sexualité de la victime et qui, par conséquent, porte atteinte à sa liberté, à sa dignité et son intégrité physique. Ces violences se présentent sous plusieurs formes dont la plus grave demeure le viol. A part le viol, les femmes et les filles sont aussi victimes d’attentat à la pudeur qui est un acte exercé directement sur une personne et de nature à porter atteinte à sa pudeur, sans qu’il y ait à distinguer s’il est commis publiquement ou non. A ces deux infractions, on pourrait aussi ajouter le harcèlement sexuel que certains auteurs proposent, peut-être à raison, de classer dans la catégorie des violences morales ou psychologiques.

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *