Obligation d’information sur les enfants en situation difficile

Les citoyens ont l’obligation d’informer immédiatement les chefs de village ou de quartier de ville, l’officier de police judiciaire ou l’officier d’état civil, des cas d’enfants en situation difficile ou d’abandon dont ils ont connaissance soit directement par eux-mêmes ou par une tierce personne (article 41 du Code de l’enfant).

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *