Le cadre juridique

Avec le développement des droits humains et des droits catégoriels des enfants, et face à tous les abus dont sont victimes les enfants placés, le législateur a pris à bras le corps le phénomène de placement des enfants. Cela s’est manifesté par l’adoption de plusieurs lois. D’abord, la loi  portant conditions de déplacement des mineurs et lutte contre la traite des enfants a défini les conditions et formalités relatives au déplacement des mineurs. Elle a aussi défini la traite et l’exploitation des enfants tout en encadrant leur répression. La loi sur les violences faites aux femmes et aux filles protège les enfants placés, surtout les filles, contre toutes formes de violence. Le Code de l’enfant a énoncé les conditions relatives à l’accueil des enfants, le traitement des enfants placés et de nombreuses infractions pouvant découler du phénomène de placement.

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *