Conséquences

Les conséquences des VFF sont énormes et peuvent se manifester sur la femme, les enfants ou la société entière.

  • des traumatismes et invalidités de toutes sortes et parfois le décès ;
  • les interruptions de travail ;
  • des hémorragies mortelles ;
  • la stérilité ;
  • les problèmes d’accouchement ;
  • la perte de confiance en soi ;
  • l’angoisse ;
  • la dépression nerveuse ;
  • la sous-évaluation de son potentiel ;
  • le développement de comportements autodestructeurs comme le suicide, la consommation d’alcool et/ou de stupéfiants ;
  • l’infidélité.
  • les traumatismes suite à des coups qu’ils reçoivent au cours de bagarres entre leurs parents ;
  • les fuites du domicile familial pour échapper aux scènes de violence entre les parents ;
  • la communication par la femme violentée à ses enfants de ses propres sentiments tels que le manque de confiance en soi, la peur… ;
  • la tendance pour les enfants victimes de VFF à reproduire le cycle de la violence ;
  • la prédisposition à l’agressivité pour le jeune garçon et à la victimisation pour la jeune fille ;
  • les échecs scolaires ;
  • la déperdition scolaire.
  • le développement de la délinquance juvénile (surtout chez les jeunes garçons) et de la prostitution (en particulier chez les jeunes filles) ;
  • les manques à gagner pour l’économie du fait des interruptions de travail et de l’absence de la libération de tout le potentiel de la femme ;
  • l’impossibilité pour la femme de participer à la gestion publique qui est pourtant bien meilleure quand elle est assurée à la fois par des hommes et des femmes.

Load More

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *