Conflit entre loi et culture

Contrairement au CPF qui instaure la monogamie, de nombreuses coutumes sont favorables à la polygamie. Il en est de même de certaines religions qui perçoivent la polygamie comme un moyen de renforcer les liens sociaux. Il y a dès lors lieu de savoir comment se tranche, dans un Etat de droit, un conflit entre la loi et une pratique culturelle qu’elle soit d’origine coutumière ou religieuse. En pareille circonstance, c’est la règle de droit qui s’applique. Il en ressort donc que tous les citoyens béninois sont soumis aux dispositions du CPF quelle que soit leur origine ethnique ou leur appartenance religieuse. Cela n’exclut pas cependant que la règle religieuse ou la règle coutumière vienne compléter le CPF en cas de renvoi express ou de silence de celui-ci.

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *